alTerre ado 2017-2018

La maison des reflets

par Camille Brissot
Depuis 2022, les Maisons de départ ressuscitent les morts grâce à des reflets en quatre dimensions qui reproduisent à la perfection le physique, le caractère, et le petit je-ne-sais-quoi qui appartient à chacun. Les visiteurs affluent dans les salons et le parc du manoir Edelweiss, la plus célèbre des Maisons de départ, pour passer du temps avec ceux qu'ils aimaient. Daniel a grandi entre ces murs, ses meilleurs amis sont des reflets. Jusqu'à ce qu'il rencontre Violette, une fille imprévisible et lumineuse... Bien vivante.

Le fils de l'Ursari

par Xavier-Laurent Petit
Quand on est le fils d'un montreur d'ours, d'un Ursari comme on dit chez les Roms, on sait qu'on ne reste jamais bien longtemps au même endroit. Harcelés par la police, chassés par des habitants, Ciprian et sa famille ont fini par relâcher leur ours et sont partis se réfugier à Paris où, paraît-il, il y a du travail et plein d'argent à gagner. A peine arrivés dans le bidonville, chacun se découvre un nouveau métier. Daddu, le montreur d'ours, devient ferrailleur, M'man et Vera sont mendiantes professionnelles, Dimetriu, le grand frère, est "emprunteur" de portefeuilles et Ciprian son apprenti. Un soir, Ciprian ne ramène rien de sa "journée de travail". C'est qu'il a découvert le paradis, le jardin du Lusquenbour où il observe en cachette des joueurs de tchèquématte. Le garçon ne connaît rien aux échecs mais s'aperçoit vite qu'il est capable de rejouer chaque partie dans sa tête. C'est le début d'une nouvelle vie pour le fils de l'Ursari.

Les valises

par Sève Laurent-Fajal
Ce dimanche de 1982 dans le car qui emmène sa classe, Sarah n'est pas de bonne humeur. Sa meilleure amie, Josy, ne lui parle plus. Ce frimeur de Jérôme avec sa cour l'exaspère. Et ce voyage scolaire pour aller voir les barbelés d'Auschwitz est interminable. Mais sur place, devant un amoncellement de valises exposées dans une vitrine, elle est bouleversée. Un nom écrit à la craie sur l'une d'elles la saisit jusqu'au malaise : Levin. De retour chez elle, Sarah est déterminée à obtenir les réponses aux questions qu'elle se pose depuis toujours : qui est son père ? Pourquoi ne l'a-t-elle jamais vu ? Pourquoi sa mère est-elle incapable d'en parler ? Un premier roman bouleversant et captivant sur la quête identitaire d'une adolescente qui perce le mystère de ses origines tout en découvrant son premier amour

Traquées !

par Sandrine Beau
Maman avait tout préparé, le sac de voyage, l'itinéraire... Au cas où elle ne reviendrait plus, m'avait-elle dit. J'ai toujours pensé que cela n'arriverait pas. Jusqu'à aujourd'hui. Me voilà seule avec ma petite soeur, toutes les deux sur la route pour retrouver maman, avec un tueur à nos trousses...

New Earth Project

par David Moitet
En 2125, la majorité de la population est pauvre et parquée dans des bidonvilles, tandis que l'élite profite d'une vie confortable sous le Dôme. Sur Terre, les meilleurs élèves côtoient la même école. C'est ainsi qu'Isis rencontre Orion, le fils du dirigeant du NEP et qu'elle lui ouvre les yeux sur son monde. Le jour où Isis est tirée au sort avec sa famille pour partir sur la Nouvelle Terre, Orion va mener son enquête sur le fonctionnement du NEP et faire de terribles découvertes. Un scénario intense et addictif signé David Moitet !

Nos coeurs tordus

par Séverine Vidal
"Lou pose sa tête sur le mur. Lou range une mèche de cheveux derrière son oreille. Lou se ronge un peu les ongles. Lou sourit et c'est déjà pas mal. - Tu lui as dit quoi, à Flachard ? - Je lui ai dit qu'il y a mille raisons d'aimer ou de respecter les handicapés, mais sûrement pas parce qu'ils le sont. Lou me regarde et comprend que le handicap, c'est mon domaine. Elle regarde Monique. C'est ma canne des bons jours, la jaune fluo à rayures. Lou me dit, comme pour éviter le grand silence gêné : - J'aime bien ta canne, c'est un peu la classe.", dit, a les genoux qui se cognent et les mouvements désordonnés d'un pantin désarticulé. Handicapé de naissance, il est passionné de cinéma, dre,le, sensible, généreux et n'a pas la langue dans sa poche. est séduite... ettombe amoureux. Mais Lou sort avec Morgan...

Contes musicaux

Contes d'amour

par Muriel Bloch

La flûte enchantée racontée aux enfants

par Wolfgang Amadeus Mozart

La petite sirène

par Hans Christian Andersen

Monsieur Chopin : ou le voyage de la note bleue

par Carl Norac
Carl Norac redonne vie à la correspondance de Chopin avec son ami d'enfance Titus et livre un portrait intimiste et attachant du pianiste. Le CD audio offre ses plus célèbres compositions.

Elvide et Milon : La musique au temps du Moyen Age

par Eric Senabre
Milon a treize ans et vit en Champagne, à la cour de la comtesse Marie de France. Pour épouser la belle Elvide, il devra passer trois épreuves : lui offrir la queue d'un monstre, vaincre le plus grand des chevaliers, et trouver un fabuleux trésor. Mais si Milon n'est encore qu'un apprenti chevalier, c'est surtout un garçon très futé... En contrepoint de ce conte malicieux et palpitant, l'ensemble Obsidienne, sous la direction d'Emmanuel Bonnardot, nous fait découvrir toute la richesse de la musique médiévale. On y retrouve rondeaux, estampies, mais aussi les oeuvres de grands compositeurs médiévaux comme Adam de la Halle (XIIIe siècle) et Guillaume Dufay (XVe siècle).

La Belle au bois dormant

par Piotr Ilitch Tchaikovski
Il était une fois un royaume que l'on appelait le royaume des mille tours. Pourquoi ? Mais précisément parce que le roi et la reine de ce royaume habitaient un château qui avait mille tours, pas une de moins. Il y avait de très grandes tours qui tournoyaient, de toutes petites tours qui tournicotaient et de très grosses tours qui tourbillonnaient... C'était un très beau château et pourtant le roi et la reine étaient très tristes...

La chèvre de M. Seguin

par Alphonse Daudet

Mr Gershwin, les gratte-ciels de la musique

par Susie Morgenstern

Théâtre : Wajdi Mouawad

Le sang des promesses (2) : Incendies

par Wajdi Mouawad
Avant de mourir, Nawal qui s'est tue pendant des années, décide d'adresser ses dernières volontés à ses deux enfants, Jeanne et Simon. Dans son testament, elle leur raconte l'histoire obscure de leur naissance et leur révèle l'existence de leur frère qu'ils ignoraient. Si Nawal se sent apaisée par ses révélations, elle a néanmoins bouleversé la vie de ses enfants.

Le sang des promesses (1) : Littoral

par Wajdi Mouawad
En apprenant la mort de son père inconnu, l'orphelin Wilfrid décide de lui offrir une sépulture clans son pays natal. Mais ce coin du monde est dévasté par les horreurs de la guerre, ses cimetières sont pleins, et les proches de cet homme rejettent sa dépouille. A travers les rencontres douloureuses qu'il fera à cette occasion, Wilfrid entreprend de retrouver le fondement même de son existence et de son identité.

Le sang des promesses (3) : Forêts

par Wajdi Mouawad
En remontant le fil de ses origines, Loup ouvre une porte qui la conduira au fond d'un gouffre, car là se trouve la mémoire de son sang : une séquence douloureuse d'amours impossibles, qui va de Odette à Hélène, puis à Léonie, à Ludivine, à Sarah, à Luce, et enfin à Aimée, sa mère... On dirait bien qu'un mauvais sort a décimé cette famille, l'a lancée dans le train des malheurs et l'hallali des grands soirs, au coeur de la forêt des Ardennes. Mais Loup est courageuse, elle veut tordre le cou au destin, lui faire cracher son fiel afin de casser le fil de toutes les enfances abandonnées.

Pacamambo

par Wajdi Mouawad

Soeurs

par Wajdi Mouawad
Geneviève Bergeron, brillante avocate, pleure en écoutant les chansons d'amour de Ginette Reno car, si elle a réussi sa carrière professionnelle, sa vie privée est vide d'envies et de désirs. ©Electre 2015

Anima

par Wajdi Mouawad
Waach se lance sur les traces du meurtrier de sa femme, un Indien mohawk qui profane les plaies ouvertes dans le ventre de ses victimes... Grand prix Thyde-Monnier 2012 (SGDL), prix littéraire du deuxième roman 2013.

Incendies

par Denis Villeneuve
A la lecture du testament de leur mère, Jeanne et Simon Marwan se voient remettre deux enveloppes : l'une destinée à un père qu'ils croyaient mort et l'autre à un frère dont ils ignoraient l'existence. Jeanne voit dans cet énigmatique legs la clé du silence de sa mère, enfermée dans un mutisme inexpliqué les dernières semaines précédant sa mort. Elle décide immédiatement de partir au Moyen Orient exhumer le passé de cette famille dont elle ne sait presque rien. Simon, lui, n'a que faire des caprices posthumes de cette mère qui s'est toujours montrée distante. Mais son amour pour sa soeur jumelle le poussera bientôt à rejoindre Jeanne et à sillonner avec elle le pays de leurs ancêtres sur la piste d'une mère bien loin de celle qu'ils ont connue.

Visage retrouvé

par Wajdi Mouawad

1ers albums parus en 2017

A ta merci

par Fishbach
Sur ce premier album, produit par Antoine Gaillet (Julien Doré, Miossec, M83.) et Xavier Thiry (La Féline.), Fishbach surprend et très vite fascine avec sa voix sans âge tour à tour intimiste, vacillante puis puissante et grave.

Be/être

par Malo'
Jeune autodidacte franco-australien, Malo' signe ici son premier album. Auteur, compositeur et interprète, il ose le grand écart entre une pop anglo-saxonne épique et ultra positive, et une chanson française plus touchante et joliment troussée.

Human

par Rag'n'Bone Man

Meet me in the hallway

par Harry Styles
Harry Styles, l'ex-membre des One Direction, sort un premier album solo éponyme.

Petit Biscuit

par Petit Biscuit
Petit Biscuit, c'est Mehdi, un jeune prodige de l'électro de 16 ans qui a commencé à composer dans sa chambre. Grand fan et magicien du sample, le jeune artiste excelle dans l'art de donner à chaque son une texture et une sensibilité unique. Mélomane avant tout, il joue et interprète chaque instrument présent sur ses pistes : du violoncelle au piano, en passant par la guitare et les percussions. Après un an sans avoir dévoilé de nouveaux tracks, la sortie de ce EP va sans aucun doute être une excellente nouvelle pour tous ses fans aux quatre coins du monde !

Petite amie

par Juliette Armanet
Une voix, un piano, des textes : voilà l'équation de celle qui s'impose ici comme la "Petite amie" la plus trendy de la chanson française. Auteur-compositeur-interprète, la musicienne s'inscrit dans l'héritage de la "variété chic". Ses refrains entêtants, ses paroles fines et ciselées, font d'elle la digne fille des grands de la chanson, de Sheller à Christophe, de Sanson à Tellier. Avec un vrai sens de la scène, la jeune femme marque profondément les esprits et assure de beaux moments musicaux, intimes et drôles à la fois, aux côtés de Julien Doré, Philippe Katerine, Sebastien Tellier, Catherine Ringer, Juliette Gréco, Paradis, Lescop...

Pourvu

par Gauvain Sers
Habile mélodiste, faiseur de portraits, les chansons ciselées du jeune musicien naviguent entre humour, tendresse et révolte. Leprest, Souchon, Renaud mais aussi Dylan c'est sa dope à lui. Il les a respirés si fort dans la bagnole de son père qu'il en a imprégné l'âme de ses chansons. De ses aînés, il a capté le sens de l'humanité. La fraternité. Pour le reste, il s'est débrouillé comme un grand. Quand il dégaine ses chansons de circonstance, guitare en bandoulière, Gauvain touche par la précision de son verbe et la sincérité de son interprétation.

Surprise musicale à la médiathèque !


Venez savourer un court moment de musique vivante
a
vec la classe piano du département jazz et musiques actuelles
de l’Ecole de Musique de Thonon et du Léman.

Samedi 21 octobre
+ d'infos

Découvrez les auteurs Lettres frontière

Lettres frontière est une association transfrontalière pour la promotion de la littérature en Suisse romande et en Auvergne-Rhône-Alpes, qui sélectionne chaque année 5 titres suisses et 5 titres français. Les lecteurs ont jusqu’au 28 octobre pour lire toute ou une partie de la sélection et voter pour leur coup de cœur. 
Découvrez cette semaine 2 auteurs de la sélection 2017-2018 : Emmanuel Venet et Pierre Willequet.

Tu as entre 13 et 15 ans ? Découvre la sélection du prix alTerre ado

Chacun peut lire à son rythme les six romans de la sélection ou seulement un seul et voter pour son ou ses titres préférés. A découvrir ici !

Le festival des p’tits MAL’ins à la médiathèque

La médiathèque propose différents ateliers autour du spectacle "A l’ombre d’un nuage" de la compagnie En attendant et mis en scène par Jean-Philippe Naas.
Dans le cadre du festival des P'tits MAL'ins (Maison des Arts du Léman).

Le nouvel album de Benjamin Clementine est sur MusicMe !

L’offre MusicMe Pro est comprise dans votre abonnement, et vous permet d'écouter de nouveaux albums mis en ligne chaque semaine, des singles, des grands standards, des radios...

A découvrir, le nouvel album de Benjamin Clementine, "I tell a fly". Retrouvez également son premier album "At least for now" dans les bacs de la médiathèque.

"Atypeek Mag", c'est à lire sur scopalto !

Atypeek Mag, trimestriel collaboratif d'actualités générales, est une publication transversale et hétéroclite, quelque part entre l’information et la création, entre le coup de gueule et le journalisme, parfois les deux ou des fois à côté.

L’offre Scopalto, comprise dans votre abonnement à la Médiathèque de Thonon, vous permet de lire ce magazine.

"Aurore", c'est à voir sur la médiathèque numérique !

Comédie, 2016

Aurore, la cinquantaine, arrive à un tournant de sa vie, elle vient de perdre son emploi et apprend qu'elle va être grand-mère. Pour couronner le tout, elle retrouve par hasard son amour d'enfance qui la pousse à réévaluer et à refuser sa condition dans la société. La vie lui laisse le choix de faire de son futur un accident ou une aventure !


L’offre Médiathèque numérique, comprise dans votre abonnement à la Médiathèque de Thonon, vous permet de visionner le film "Aurore".

Kate Tempest, à découvrir à la Philharmonie de Paris

Kate Tempest est une poétesse, dramaturge et rappeuse anglaise. En 2013, elle gagne le Ted Hughes Award pour son recueil de poésie Brand New Ancients. Elle sort son premier album, Everybody Down, le 19 mai 2014. Son deuxième, Let Them Eat Chaos, paraît le 27 septembre 2016.

L'offre "Philharmonie à la demande", comprise dans votre abonnement à la Médiathèque de Thonon, vous permet d'écouter ce concert.

Mentions légales

L’utilisation de ce site implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site sont donc invités à les consulter de manière régulière.

Festival des P'tits MAL'ins

Le festival des petits malins

Les slameurs

Lettres frontières

Lettres frontière 2017-18

Le Français de Roseville

par Ahmed Tiab
Oran, Algérie. Le commissaire Kémal Fadil est appelé sur un chantier de rénovation du quartier de la Marine, où viennent d'être retrouvés des restes humains datant vraisemblablement des années 1960. L'enquête ne s'annonce pas simple ! En réalité, elle avait été commencée bien plus tôt, menée par des policiers français...

Tout est à moi, dit la poussière

par Arthur Bernard
Il y a Arthur Bernard, l'auteur, le narrateur qui court toujours derrière les autres noms. Il y a Arthur Ferdinand Bernard ou AFB, apprenti relieur de dix-huit ans à Montparnasse en 1890, également apprenti assassin puisqu'il ratera son crime et même son châtiment. Condamné à mort, il sera gracié et transporté à la Nouvelle-Calédonie. Le dossier sur lui aux Archives s'arrête en 1895. Alors on va lui inventer une suite. C'est là-bas qu'il deviendra vraiment relieur et notamment de L'Odyssée. Il construira aussi des cerfs-volants dont un oiseau géant capable de l'élever dans les airs, au-dessus de l'océan. Il ne reviendra jamais. Tout appartient à la poussière, cette insatiable. Elle dissout les morts et protège les livres que liront les vivants.

Histoire d'un qui s'en alla : Roman psychiatrique

par Pierre Willequet
Quelque part en France rurale, au début du XXIe siècle. Un jeune anthropologue est amené à entreprendre un travail de recherche en milieu psychiatrique. Admis dans un dispensaire de province, il y rencontre des procédés thérapeutiques et des agissements qui le stupéfient. Obsédé par ce dont il devient le témoin privilégié, il décide d'y mettre son grain de sel. Méthodiquement, jour après jour, il va dérober de la pire des manières le maximum d'informations et de documents relatifs à un certain patient, Georges D. Ensuite, avec patience et acharnement, il va mettre bout à bout la plupart de ces écrits pour en faire le plus étrange, le plus invraisemblables des récits cliniques. Il va sans dire que ces documents, dans leur totalité, sont rigoureusement authentiques et que l'anthropologue en question a dû, pour d'évidentes raisons, soigneusement dissimuler son identité en vue de leur publication. Pour ce faire, il a demandé au prétendu "auteur" de ce livre de lui prêter son nom. En aucun cas, cependant, ce dernier n'a rédigé la moindre ligne, le plus infime paragraphe de cet important ouvrage. Il a juste été d'accord d'y apposer son nom ce qui, reconnaissons-le, est assez minable. Pour ne pas dire franchement dégueulasse.

Hiver à Sokcho

par Elisa Shua Dusapin
A Sokcho, petite ville portuaire proche de la Corée du Nord, une jeune Franco-coréenne qui n'est jamais allée en Europe rencontre un auteur de bande dessinée venu chercher l'inspiration loin de sa Normandie natale. C'est l'hiver, le froid ralentit tout, les poissons peuvent être venimeux, les corps douloureux, les malentendus suspendus, et l'encre coule sur le papier, implacable : un lien fragile se noue entre ces deux êtres aux cultures si différentes. Ce roman délicat comme la neige sur l'écume transporte le lecteur dans un univers d'une richesse et d'une originalité rares, à l'atmosphère puissante.

Je suis mort un soir d'été

par Silvia Härri
Pietro Cerretani n'est pas celui que l'on croit, ce brave type qui mène une existence paisible, cet architecte à qui tout semble réussir. Le mensonge sur lequel il a édifié son confort se fissure lorsqu'il est contraint de revenir à Florence pour veiller une soeur en fin de vie. Le retour dans sa ville d'origine signe les prémices d'une confrontation d'une singulière violence avec un passé qu'il s'est efforcé d'enterrer, où rôdent la maladie, la gangrène des liens familiaux et la folie. Ecartelé entre les injonctions du présent et les rafales du souvenir, Pietro Cerretani va devoir choisir entre silence et parole, imposture et vérité.

La course à l'oubli

par Philippe Langenieux-Villard
Amsterdam, 1928. À la surprise générale, Ahmed Boughera El Ouafi remporte le marathon qui clôt les JO. Ce français d'origine algérienne, débarqué en 1918 d'Alger, est alors ouvrier chez Renault à Billancourt. Totalement inconnu du public, il s'était déjà classé 7ème aux Jeux de Paris en 1924. Face aux perspectives d'une vie meilleure, il accepte la proposition d'un américain lui promettant la fortune. Il finira embauché par le cirque Barnum & Bailey pour courir chaque soir contre un ours ! Avec la crise de 29, Ahmed rentre en France. Mais ayant été rémunéré pour ses prestations sportives aux États-Unis, il est interdit de compétition par le Comité Français sous prétexte d'être passé professionnel. Le rêve prend fin, l'espoir avec. Il enchaîne alors les déboires et s'abîme dans la cigarette, la boisson et le désoeuvrement. Il faudra attendre la victoire d'Alain Mimoun aux JO de Melbourne en 1956 pour qu'Ahmed entrevoie enfin une porte de sortie, laquelle se refermera bien vite... Après Les Frères Rattaire et La Pomme d'Alan Turing, Philippe Langenieux-Villard poursuit son entreprise de réhabilitation des oubliés de l'histoire. Il s'empare avec justesse de ces destins tragiques injustement contrariés.

L'effroi : Roman

par François Garde
Quand, un soir de première à l'Opéra Garnier, Louis Craon, chef d'orchestre de renommée internationale, fait le salut nazi, la stupeur est si grande que personne ne bouge dans la fosse, ni dans la salle. Personne, sauf un altiste, Sébastien Armant, qui le premier se lève et tourne le dos au chef. En quelques secondes, ce geste spontané et presque involontaire, immédiatement relayé par les médias, transforme Sébastien Armant en héros. Dès le lendemain, toutes les rédactions s'arrachent "l'homme qui a dit non". Le musicien jusqu'ici inconnu se laisse emporter dans un tourbillon de sollicitations incessantes, jusqu'au moment où un mystérieux groupe extrémiste revendiquant le geste de Craon le prend pour cible. Récit au jour le jour d'une existence qui bascule, L'effroi pose de manière originale la question de l'obéissance et de l'héroïsme ordinaires.

Les contes défaits : Roman

par Oscar Lalo
Peau d'âme, noire neige, le petit poussé... Il était zéro fois... c'est ainsi que commencent Les contes défaits. L'histoire est celle d'un enfant et de l'adulte qu'il ne pourra pas devenir. Je suis sans fondations. Ils m'ont bâti sur du néant. Je suis un locataire du vide, insondable et sans nom, qui m'empêche de mettre le mien. La page reste blanche car tout ce qui s'y inscrit s'évapore. Sans rien dire jamais de ce qui ne se montre pas, loin de la honte et de la négation, Oscar Lalo convoque avec ses propres mots, pourtant universels, la langue sublime du silence... Et c'est en écrivant l'indicible avec ce premier roman qu'il est entré de façon magistrale en littérature.

Louis Soutter, probablement

par Michel Layaz
Aujourd'hui mondialement reconnus, les dessins et les peintures de Louis Soutter (1871-1942) n'ont été remarqués de son vivant que par un cercle restreint de connaisseurs. Parmi eux, Le Corbusier et Jean Giono ont été subjugués par le trait libre de l'artiste, vrai sismographe de l'âme. Formé à la peinture académique, violoniste talentueux, marié à une riche Américaine, puis directeur de l'Ecole des beaux-arts de Colorado Springs, Soutter mène pourtant, dès 1902, une vie d'errance jusqu'à son internement forcé à l'âge de 52 ans dans un asile pour vieillards du Jura suisse. C'est là qu'il parvient à donner forme à l'une des oeuvres les plus inclassables de l'histoire de l'art. Il fallait une langue souple et subtile pour faire ressentir l'étrangeté de cet homme et nous entraîner le long d'une vie marquée par la solitude, ponctuée aussi par quelques éclats de lumière et transportée surtout par la puissance de la création.

Marcher droit, tourner en rond

par Emmanuel Venet
Atteint du syndrome d'Asperger, l'homme qui se livre ici aime la vérité, la transparence, le scrabble, la logique, les catastrophes aériennes et Sophie Sylvestre, une camarade de lycée jamais revue depuis trente ans. Farouche ennemi des compromis dont s'accommode la socialité ordinaire, il souffre, aux funérailles de sa grand-mère, d'entendre l'officiante exagérer les vertus de la défunte. Parallèlement, il rêve de vivre avec Sophie Sylvestre un amour sans nuages ni faux-semblants, et d'écrire un Traité de criminologie domestique. Par chance, il aime aussi la solitude.